ACTUS BEAUTÉ Flux

Teen cosmetics: la niche de demain ?

                                                             Enfants-diversite
Après les bébés, les enfants et pré-adolescents sont les nouvelles cibles de la cosmétique. Un relais de croissance non négligeable puisque les enfants sont vos clients de demain
 
Marques & distributeurs ont voulu transposer des produits et les codes de la cosmétique des adultes aux enfants.
                                                                                ERREUR...
SLXLM
 DR Toofruit/Centre hospitalo universitaire de Besançon/ Société Skinexigence
 
L'enfant a une physiologie propre. Sa peau est non assujettie aux influences de l'envionnement comme l'adulte. Elle ne subit pas encore l'influence des hormones et est quasi dépourvue de sébum. La peau de l'enfant est atrophique, n'a pas encore subit les effets de l'âge ou de l'environnement. Elle a des propriétés physiologiques extraodinaires.
Même si leur film hydrolipidique est inefficace, l'environnement extérieur (pollution, stress, cosmétiques non adaptés, etc.) peut rendre la peau de l'enfant réactive et désséchée, encore plus pour les enfants issus de la diversité (Asie, Inde, Afrique, Caraïbes, Orient...). A cause d'une inadaptation climatique mais aussi par leur génotype. 
C'est pourquoi un dossier drastique en terme d'études, de tests, de législation est nécessaire lorsqu'on touche à cette cible dans les cosmétiques.
 
"A quand des études sur tous les génotypes, notamment les phénotypes qui subissent le plus de sécheresse cutané et de dermatose chez les enfants ? (Phototype III à VI) "
 
Pour répondre au mieux à cette cible Enfants/ pré-adolescents, il faut:
 
  • Fabriquer des marques/ produits d'hygiène et de soin pour la peau et les cheveux qui respectent la sensibilité cutanée des enfants.
  • Avoir une innocuité "safe" mais avec des odeurs qui correspondent à cette cible, avoir un faconnage adapté (ludique et éducatif) et en terme de marketing qui met en avant de façon ludique les bons gestes d'utilisation des produits. 
 A quand l'ethnocosmétique bio pour enfants et adolescents ?